Test de Ben There, Dan That! | Jeux indés
 
 
 

 


Test de Ben There, Dan That!

PC -  le 6 December 2009

Le bon vieux jeu d’aventure à la souris (ou encore point & click), genre moribond s’il en est, renaitrait-il de ses cendres par la grâce de quelques studios indépendants ? Si ce jeu peut servir d’indicateur, il semble qu’on est sur la bonne voie !

Dès le début du jeu, on sauve des vies !

Dans Ben There, Dan That!, le premier jeu point & click de Zombie Cow Studios, l’aventure commence sur les chapeaux de roues : dès le premier écran on est au Pérou, avec les deux protagonistes, au bord d’une falaise. Enfin deux… Dan est inconscient et son copain, Ben (et voilà, on comprend mieux le titre qui repose sur un jeu de mots intraduisible en français…) tente de le ranimer par un procédé pour le moins tiré par les cheveux. La description haute en couleurs de ce procédé nous rappelle tout de suite les meilleurs moments passés avec les fameux titres de Lucas Arts (Monkey Island, Day of the Tentacle…), aux solutions improbables à des problèmes farfelus, sans compter la police de caractères “d’époque” employée…

Dan ranimé, les deux amis reviennent chez eux, à Londres, dans un appartement décoré à la mode Lucas Arts (tiens tiens…). Mais un terrible drame les y attend ! Alors qu’ils allument la télé pour regarder Magnum, ils se rendent compte que la réception est mauvaise et cherchent alors à remplacer l’antenne. Et c’est là que l’aventure commence vraiment pour nos deux héros…

Un appartement à la gloire de Lucas Arts !

C’est au même moment qu’on se rend compte à quel point Dan Marshall et Ben Ward, les deux créateurs de ce jeu, ont complètement intégré l’univers déjanté des jeux d’aventure Lucas Arts du début des années 1990. En plus des innombrables références tout au long de l’aventure, l’écriture très agréable et par moments incroyablement drôle replongeront certains d’entre-nous dans leurs meilleurs souvenirs. Dans quel autre jeu pourra-t-on visiter une dimension parallèle dans laquelle tout le monde est doté de “super” pouvoirs complètement ridicules, ou une autre dans laquelle on visite un studio de développement de jeux vidéo tenu par des dinosaures qui sont toujours l’espèce dominante…

Le style graphique, particulier, est vraiment attachant, sans compter que les auteurs en jouent régulièrement. L’animation pour le moins étrange des personnages n’est pas non plus épargnée… Vous gagnerez d’ailleurs vraiment à tout regarder et tout essayer dans ce jeu, bien souvent des pépites d’humour se cachent derrière un simple décor…

Bien sûr, tout n’est pas parfait… L’interface est pour le moins austère et demandera un petit temps d’adaptation pour qui n’a jamais joué à un jeu de ce genre. Il ne nous est par exemple jamais dit qu’un clic droit change le type d’action effectuée (symbolisée par des icônes rappelant fortement celles de Sam&Max), ou bien que l’inventaire apparait lorsqu’on déplace la souris vers le haut de l’écran, détail indispensable pour résoudre la toute première énigme du jeu. Le fait également de devoir systématiquement choisir l’icône en forme de pied pour se déplacer est un peu frustrant… Un simple clic sur une zone non active aurait du pouvoir faire l’affaire.

Certains se plaindront également certainement de la durée de vie du jeu. J’en suis venu à bout en un peu moins de 4h en prenant mon temps et en épuisant tous les dialogues possibles avec tous les personnages. Les énigmes ne sont pas non plus très difficiles dans l’ensemble et quelqu’un avec un minimum d’expérience dans le jeu d’aventure ne devrait pas se trouver bloqué très longtemps.

Mais que sont ces quelques défauts de jeunesse (il s’agit, il ne faut pas l’oublier, du premier jeu d’aventure de ce studio) en face d’une expérience dotée d’une vraie personnalité et d’un humour ravageur qui vous fera certainement  rire plus d’une fois derrière votre écran ? Précipitez-vous, vous ne le regretterez pas !

Matthieu Montaudouin


Un commentaire sur Test de Ben There, Dan That!

  1. Pingback: Privates, le nouveau jeu couillu de Zombie Cow « Jeux indés – Actualité et tests de jeux vidéo indépendants

Laisser un commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués avec *.

*

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos

JOUER