Test de Soul | Jeux indés
 
 
 

 


Test de Soul

Xbox Live Indie Games -  le 12 April 2010

Arriverez-vous à sauver votre âme et aller au paradis, ou irez-vous en enfer, capturé par une horde d’ennemis rampants ? Soul, le dernier jeu de Kydos studio, vous laisse maître de votre destinée  !

La chambre où tout commence...

Vous commencez, dans Soul, à l’inverse de beaucoup de jeux, par mourir ! Votre âme, représentée par une boule flottante blanche, s’échappe de votre corps, allongé sur un lit dans une chambre glauque. Très rapidement, des formes étranges sortent du sol et du plafond, menaçantes, mordant avidement tout autour d’elles… Vous prenez alors le contrôle de l’âme et tentez de sortir de cette pièce sans vous faire croquer par une de ces créatures et, les murs étant manifestement piégés, en évitant également de les toucher… Ce n’est pas trop compliqué pour la première pièce, et vous vous retrouvez alors dans un nouveau couloir puis, après ce couloir, une autre pièce, et une autre encore, de plus en plus difficiles.

Vous l’aurez compris, Soul est un jeu dans lequel il s’agit de faire traverser une pièce semée d’embûches à une boule (ici l’âme d’une personne) sans toucher quoi que ce soit. L’idée n’est pas d’une grande originalité (ce type de jeu était populaire avant même le jeu vidéo, rappelez-vous des chemins de fil de fer à traverser avec un anneau, une lampe s’allumant au moindre contact…) et a déjà été déclinée un nombre incalculable de fois sur probablement quasiment tous les supports. Néanmoins, ce qui distingue Soul des autres est l’ambiance qui s’en dégage : décors glauques, ambiance sonore pesante, endroits traversés peu ragoûtants (égouts, cave sombre, système digestif…), sans compter tous ces ennemis qui sortent, sans prévenir, des sols et plafonds, ne pensant qu’à nous manger.

L'eau monte !

L’écran d’introduction, sobre, vous permet de choisir entre  trois niveaux de difficulté : le plus facile, intitulé Wimp (poule mouillée…), rend âme et ennemis plus lents, alors que le niveau le plus difficile (nommé cauchemar) ne vous autorise à mourir que 5 fois et limite le temps disponible pour terminer chaque tableau. Il faut également savoir que dans Soul, vous devez finir le jeu en une seule session… En effet, même si dans les modes facile et normal vous pouvez mourir autant de fois que vous le voulez dans chaque pièce (ce qui vous la fera recommencer du début), vous ne pourrez pas sauvegarder votre progression : si vous quittez, votre âme est considérée comme perdue, comptabilisée comme telle sur l’écran de début et vous recommencez depuis la première pièce. Le jeu n’est donc pas facile du tout, même en mode facile, et vraiment frustrant par moments, surtout quand on est presque arrivé au bout et qu’une petite erreur nous oblige à tout recommencer…

Il faut compter une petite heure pour finir les 8 tableaux de Soul, moins si vous avez une bonne dextérité. J’aurais aimé avoir un peu plus de tableaux, mais l’absence de sauvegarde aurait probablement rendu cela un peu fastidieux, sans compter qu’ils sont variés et que leur difficulté est bien dosée ; une mention spéciale pour le dernier niveau, très beau et bien pensé.

Finalement, j’ai passé un très agréable moment avec ce jeu. J’ai failli lancer ma manette à travers la pièce plus d’une fois, mais l’ambiance et l’histoire (qui aurait pu être un peu plus présente) m’ont donné l’envie de continuer. Le principe ne brille pas par son originalité, mais la réalisation sans failles et le prix (à peine 1€) de Soul méritent largement que l’on s’y attarde !

Matthieu Montaudouin


2 commentaires sur Test de Soul

  1. Pingback: Tweets that mention Soul -- Topsy.com

  2. Pingback: DreamBuildPlay 2010, les gagnants ! « Jeux indés – Actualité et tests de jeux vidéo indépendants

Laisser un commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués avec *.

*

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos

JOUER