Test de AaaaaAAaaaAAA-aaAAAAaAAAAA!!! – A Reckless Disregard for Gravity | Jeux indés
 
 
 

 


Test de AaaaaAAaaaAAA-aaAAAAaAAAAA!!! – A Reckless Disregard for Gravity

PC -  le 9 July 2010

Sauter du haut d’une tour, caresser les immeubles et embrasser vos fans ! Vous en ferez des choses dans le dernier jeu de Dejobaan…

Plongez vers un amas de buildings !

J’arrive un peu après la bataille, mais peu importe, quand un jeu a quelque chose de nouveau à offrir, il faut en parler ! Et, presque un an après sa date de sortie, j’avais tellement entendu parler de Aaaaa! (ouf, le site officiel nous autorise à raccourcir le nom qui, bien qu’explicite – Un dédain absolu pour la gravité, en français – est parmi les plus longs que je connais) que j’ai craqué et je me le suis procuré, curieux d’y jouer…

L’écran d’accueil nous met directement dans l’ambiance : nous chutons sans fin, dans un univers aux couleurs criardes, le logo du jeu pulsant sur le rythme d’une musique de rock indus qui me fait furieusement penser à la fameuse intro de C&C Alerte Rouge… Après un rapide tutoriel, nous sommes lancés dans le vif du sujet : sauter du haut d’un building. Vous devrez, durant ce saut, marquer le maximum de points tout en atterrissant en un seul morceau, de préférence dans la zone indiquée, après avoir déployé votre parachute.

Et comment marque-t-on des points ? C’est bien simple, il suffit de récolter hugs (en restant le plus possible collé à la paroi d’un building), kisses (chaque nouveau building approché vous en donne un), de défoncer des plaques ou encore saluer la foule ou tagger certains immeubles. Le nombre de points que vous marquez déterminera votre rang et la quantité de dents (teeth en anglais) que vous obtenez ! Les dents vous permettront d’acheter de nouveaux niveaux (il y en a 81 en tout) et de débloquer certaines capacités.

On aperçoit l'aire d'atterrissage !

Mais cette description du gameplay ne peut rendre justice à Aaaaa!, il faut y jouer pour comprendre l’intérêt… S’approcher au maximum d’un building pour ramasser le plus grand nombre de hugs, prendre tous les risques pour embrasser plein de bâtiments (ce qui rapporte plein de points) mais rester en permanence attentif pour ne pas s’écraser sur un toit mal anticipé ou se retrouver balloté de façade en façade après avoir trop approché un building : cela sera votre commun de base jumper vidéoludique ! L’impression de chute est très bien rendue, et l’univers dans lequel on tombe, même s’il n’est pas réaliste, a une vraie personnalité, sans compter les interludes comiques et autres annonces étranges dites avec une voix monocorde qui ponctueront votre expérience. On peut tout de même reprocher un gameplay un peu répétitif : on finit par faire toujours les mêmes mouvements et, même si vous débloquerez rapidement quelques gestes techniques (saluer ou insulter vos fans, tagger des immeubles), ces derniers nécessitent des éléments spéciaux dans le niveau et ne font pas évoluer tant que ça l’expérience.

Mais ce reproche n’en est pas vraiment un, tant le plaisir de la chute compense la répétitivité des sauts. Il est de plus vraiment agréable d’être en face d’un jeu d’action en 3D à la première personne dans lequel le tiers inférieur de l’écran n’est pas occupé par un objet destiné à tuer… Et puis, après quelques sauts, on commence à mieux appréhender l’environnement, les chemins se dessinent plus clairement devant nous, on déjouerait presque les quelques plaques fourbes et autres oiseaux posés là pour nous appâter et nous conduire à une mort presque certaine. C’est donc un vrai plaisir que de sauter dans ce jeu au prix assez doux, qui vous fera passer de bons moments de vol et vous réservera quelques chutes mémorables…

Matthieu Montaudouin


Un commentaire sur Test de AaaaaAAaaaAAA-aaAAAAaAAAAA!!! – A Reckless Disregard for Gravity

  1. EvathCebor says:

    Je suis de l’avis de cette critique, Aaaah! est vraiment un titre frais et jouissif, dommage qu’on y tourne assez vite en rond. Mais le plaisir du scoring peut franchement rattraper le tout pour peu qu’on y accroche (je suis chanceux, c’est mon cas), d’autant plus que certains “parcours” sont franchement remarquablement construits et donnent salement du fil à retordre. Au passage, il est bien sympa votre petit site. Vous m’avez convaincu de tenter Ben There, Dan That et sa suite, ce que je n’ai pas regretté un seul instant. Vous avez gagné un lecteur de plus.

Laisser un commentaire à EvathCebor Annuler le commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués avec *.

*

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Infos

JOUER