Ludum Dare 17 : les gagnants ! | Jeux indés
 
 
 

 


Ludum Dare 17 : les gagnants !

news -  le 11 May 2010

Ca y’est, la 17e édition de la Ludum Dare est terminée et les votes ont tous été enregistrés ! Le thème de cette année  était “islands” (îles en français) et, comme nous allons le voir dans les trois premières places, les jeux qui en sont sorti sont tous bien différents. Je n’ai malheureusement pas le temps de présenter tout le top 20 de cette 17e édition, mais vous pouvez tous les retrouver sur le site de la Ludum Dare, et je vous encourage vivement à aller y faire un tour !

Avant de vous présenter les 3 premiers de la compétition, parlons un peu de son futur ! Mike Kasprzak, le chef de la Ludum Dare, nous indique que la prochaine compétition sera certainement dédoublée et deviendra “The Ludum Dare Competition and Jam”. Il y aura toujours la Ludum Dare que l’on connaît actuellement, avec les mêmes règles (48 heures, seul, le code source est public, tous les éléments du jeu sont créés pour l’occasion) mais il s’y ajoutera la Ludum Dare Jam, qui permet de prendre un jour de plus et d’inviter un ami pour finir quelques parties du jeu (le son par exemple). Dans cette Jam, vous ne serez pas obligé de partager le code source et il n’y aura pas non plus de vote, donc pas de gagnant.

Je trouve cette idée très intéressante, beaucoup de jeux gagneraient à avoir, par exemple, une musique et quelques effets spéciaux, choses qui sont rarement mises en place en 48 heures que ce soit par manque de temps ou de capacité (il faut produire soi-même tous les éléments de son jeu…). Ajouter une personne au développement permet également de détecter certains bugs et régler des problèmes d’équilibre qu’on ne repère pas forcément lorsqu’on est le nez dans le guidon… On verra ce que ça donnera lors de la Ludum Dare 18 !

Et maintenant, les trois gagnants de cette 17e édition, dans l’ordre.

1. Gaiadi (Kyle Pulver)

On n'est jamais tranquille sur son île dans ce jeu...

Le gagnant de la 17e édition du Ludum Dare est un jeu assez original, crée avec GameMaker, mélangeant tower defense et twin-stick shooter (appellation un peu erronée ici, vu qu’on joue au clavier/souris, mais le style de contrôle est le même). Vous y dirigez un individu volant dans les nuages, capable d’invoquer des îles et d’y construire différents éléments (un seul par île) : recharge de munitions, de vie, tour d’attaque et graine.

Le but du jeu est simple : créer 3 graines pour gagner.

Évidemment, comme vous vous en doutez, une foule d’ennemis (qui ont la paisible apparence de poissons roses) viendra tenter de contrecarrer vos plans. Le jeu n’est pas si simple que ça, je m’y suis repris à plusieurs fois pour gagner et il y a une vraie tension pour maintenir à flot toutes ses îles même si, vers la fin, vous regorgez de munitions et pourrez construire vos trois îles avec les trois graines rapidement.

Bien sûr, ce jeu mériterait d’être mieux équilibré, avec une plus grande variété de constructions et davantage de types d’attaque, mais en 48h il était difficile de faire beaucoup mieux… Les graphismes sont vraiment agréables et l’interface de jeu très simple et efficace. Si seulement il y avait du son… Je vous encourage vivement à le télécharger et tenter de le finir !

2. Tiny Armada (Matthew Hyndman)

Ca brûle ! Vite, retournons à la base...

La deuxième place du concours est décernée à un jeu de stratégie temps réel, réalisé avec le moteur 2D Löve, dans lequel vous contrôlez une flotte de navires et avez pour objectif de détruire les flottes adverses. La construction de vos navires coûtant de l’argent il vous faudra en obtenir, ce que vous faites en allant récupérer les pièces d’or dans les colonies avec vos petits bateaux (que ce colonies vous appartiennent ou pas n’a pas vraiment d’importance). Les gros bateaux, eux, sont de vraies machines de guerre permettant d’attaquer les ennemis et capturer leurs villes.

Si vous capturez la capitale (une ville un peu plus grosse) d’un ennemi, vous contrôlez alors immédiatement tous ses navires et autres bourgades, ce qui vous donne évidemment un avantage majeur.

Malheureusement, il n’y a pas de conditions de victoire ou défaite dans ce jeu, c’est à dire que même s’il ne reste plus que des villes et navires bleus (votre couleur), vous ne gagnerez pas, mais ne perdrez par non plus si vous n’avez plus de base… L’interface n’est pas très agréable, votre quantité d’or peu lisible et l’IA adverse assez coriace, sans compter le peu d’incitation que l’on a à capturer des villes. Néanmoins le jeu est jouable, sans son mais c’est courant dans les compos de 48h, et plutôt prometteur. J’espère que Matthew Hyndman améliorera le gameplay et réglera les nombreux problèmes d’équilibrage ! Tiny Armada me fait beaucoup penser à Galcon, jeu addictif s’il en est…

3. A Fishing Adventure (Sophie Houlden)

Ces deux tours sont bien hautes...

Le jeu qui prend la troisième place nous propose enfin autre chose que de la destruction ! A Fishing Adventure nous met en effet dans la peau d’un jeune “aventurier” qui doit passer de portail en portail à l’aide des poissons qu’il pêche.

Raconté comme cela, ce jeu a l’air étrange, eh bien il l’est… Une fois le poisson pêché, vous pourrez utiliser sa capacité, qui différera selon son type : lourd (heavy fish) vous pourrez enfoncer des choses, mignon (cute fish) vous enverrez des cœurs (ce qui n’a, je pense, aucune utilité dans le jeu…), etc. Il s’agit, comme vous l’aurez compris, d’un puzzle-game, en vue à la troisième personne, réalisé à l’aide de l’excellent moteur 3D gratuit Unity.

Vous en viendrez assez vite à bout, il y a peu de niveaux et ils sont plutôt faciles… si l’on excepte le dernier niveau qui est frustrant mais principalement à cause du déplacement du personnage, dont on a l’impression qu’il marche sur de la glace… Toujours pas de son et, si l’on excepte ce problème de déplacement du personnage, un jeu assez intéressant même s’il ne brille pas vraiment pas par son originalité (à l’exception du thème).

Comme je l’ai dit plus haut, je vous encourage à aller tester les autres jeux de cette compétition, voici un lien vers les 20 premiers.

Et en bonus, la keynote de Phil Hassey, le créateur de Galcon, pour la 17e édition de la Ludum Dare, avec en guest star sa chèvre, Kuzco…

Matthieu Montaudouin


2 commentaires sur Ludum Dare 17 : les gagnants !

  1. Pingback: Tweets that mention Ludum Dare 17 : les gagnants ! « Jeux indés – Actualité et tests de jeux vidéo indépendants -- Topsy.com

  2. Pingback: Webmaster

Laisser un commentaire

Votre e-mail n'est jamais publié ou partagé. Les champs requis sont indiqués avec *.

*

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>